Lundi - Vendredi: 8:00 à 17:30

Marché de Contrôle et la conception et la surveillance des travaux de construction d’une usine de production, de traitement d’eau potable de 40 000 m3/j et la réalisation d’une prise d’eau brute à partir du fleuve Niger à Niamey

Client : Uusine de Yantala / Goudel Pays : Niger

Informations sur le projet

  • Date : 04 Juillet 2019
  • Région : Niamey
  • Bailleur : N/A
  • Type : Assainissement / Eau

Description du projet

Niamey, capitale du Niger, est la ville ayant la croissance la plus rapide du Niger. Les infrastructures d’alimentation en eau potable ont été développées renforcées ces dernières années et le taux de desserte atteint 78,23 %, à travers 81 000 branchements particuliers et 882 bornes fontaines. Du fait de la croissance démographique et du succès des programmes de branchements individuels, le nombre de clients à Niamey s’est accru en 2013 de 21% et les volumes vendus de 13%, d’une façon plus importante que prévue. L’extension de la desserte en eau se trouve aujourd’hui limitée par la capacité maximale de production des infrastructures hydrauliques existantes, réparties entre l’usine de Yantala (30’000 m3/j) et l’usine de Goudel (85’000 m3/j). Selon les prévisions de demande en eau, cette demande va dépasser la capacité de production existante dès 2015. Le système de production et de distribution d’eau potable doit donc être renforcé et étendu afin de répondre à la demande future en eau potable de la ville de Niamey. A la demande des autorités du Niger et de la Société de Patrimoine des Eaux du Niger (SPEN), une étude de faisabilité a été réalisée par le bureau d’études Witteveen + Bos, pour le renforcement des installations de production et de distribution d’eau potable de la ville de Niamey sur financement ORIO (Facilité du Ministère Néerlandais des Affaires Etrangères pour le Développement d’Infrastructures en faveur du Développement). Sur la base des résultats de cette étude, un collectif de bailleurs de fonds à savoir : ORIO, la Banque Européenne d’Investissement (BEI), l’Agence française de Développement (AFD) et FINEXPO (Fonds Belge pour le Développement) ont décidé de financer pour un montant de 74,5 M€, le projet de renforcement de la production et de la distribution d’eau potable de la ville de Niamey (Goudel IV). Le projet Renforcement et d’Extension du Système d’Alimentation en Eau Potable de la ville de Niamey - Goudel IV comprend la construction :
• Prise d’eau brute et conduite d’eau brute,
• Bassin de pré-décantation
• Réservoir de mélange, clarification, floculation et filtration
• Chambre de chloration
• Réservoir d’eau traitée
• Bâtiment produits chimiques
• Lits de séchage des boues et bassins d’eau de lavage
• Travaux routiers et conduites sur site
• Pompes de refoulement
• Alimentation électrique de l’usine Goudel IV - Connexion au réseau Nigelec
• Générateur électrique de secours de l’usine Goudel IV

Mission

L’objectif principal de ce projet est le renforcement et l’extension de l’actuel système d’alimentation en eau potable (AEP), avec la construction d’une nouvelle filière de production d’eau potable au sein de l’usine de Goudel et le renforcement du réseau d’adduction et de distribution, afin de produire, transporter et distribuer 40’000 m3/j supplémentaires par jour.

Satisfaction client


PHOTOS & VIDEOS

Aucune photo disponible pour le moment